B.L.U.S.H. est un collectif de femmes composé de deux artistes en arts visuels (Annie Baillargeon/Isabelle Lapierre) et d’une conceptrice sonore (Marie-Hélène Blay). Le groupe articule son langage visuel au même rythme que son langage sonore, et utilise cette interdisciplinarité pour traduire une vision du monde à la fois holistique et plurivoque. Féministe, l’association déclare une approche ouverte et libre valorisant la collaboration. Par conséquent, B.L.U.S.H. reformule son identité visuelle selon le nombre et la nature des intervenant.e.s qui se greffent à chaque projet. 

 

B.L.U.S.H. édifie des univers éphémères et paradoxaux qui se confrontent au monde dans lequel nous vivons. Par une approche inspirée de l’écoféminisme, le collectif engendre des manifestations performatives qui abordent avec critique certaines de nos réalités contemporaines, et mettent en perspective les failles de notre système capitaliste. Ces commentaires sociaux se tissent au sein de panoramas évocateurs où — grâce à une dynamique à plusieurs et à force de manipulation — corps, matériaux et sons s’accumulent, s’altèrent, se déconstruisent et se convertissent. Avec l’urgence d’agir, les performeuses y transforment l’état pathétique de la société en de riches paysages visuels et sonores. 

 

Les performances de B.L.U.S.H. prennent la forme de rituels profanes et engagés au cœur desquels évoluent des personnages hybrides qui remettent en question la notion de genre. Par la retranscription corporelle d’un état primitif, ce collectif explore une construction identitaire qui serait sans égards aux institutions et aux conventions, avec une ouverture à l’imprévu et à l’improbable. Enfin, les trois femmes posent un regard auto-observateur sur le processus de création artistique et, par une multitude de références, examinent comment ce dernier s’insère dans le monde de l’art et dans la société actuelle. C’est donc toujours en jouant à esquisser un fait social qu’elles finissent par tenir leurs propres rôles d’artistes indisciplinées.

B.L.U.S.H. is a female collective comprised of two visual artists (Annie Baillargeon/Isabelle Lapierre) and one sound designer (Marie-Hélène Blay). The group articulates its visual language to the rhythm of its sound, and uses this interdisciplinarity to translate their holistic and multifaceted worldview. Fundamentally feminist, this association promotes collaboration through an open and free approach. Consequently, B.L.U.S.H. reinvents its visual identity according to the dynamic number and nature of contributors to each project.

 

B.L.U.S.H. builds ephemeral and paradoxical universes that address the world we live in. Taking an approach inspired by ecofeminism, the collective highlights the flaws of the capitalist system through performances critical of our contemporary realities. These social commentaries are woven into evocative landscapes in which – arising from the group dynamic, and conveyed through choreography – bodies, materials and sounds accumulate, deconstruct and alter themselves. With a sense of urgency, the performers transfigure the pathetic state of society into rich audiovisual landscapes.

 

B.L.U.S.H.’s performances are profane and politically charged rituals in which hybrid characters evolve to challenge our understanding of gender. By embodying a primitive state, the collective explores an identity constructed without regard for institutions and conventions, with an openness to the unexpected and the unlikely. Finally, the three women lay a self-aware eye on their creative process and examine how it corresponds to the art world and society as it is. Therefore, it is always in trying to delineate a social reality that they ultimately assume their roles as subversive artists.

''Nous collaborons à une force commune, nous travaillons en dialogue, nous travaillons dans une nécessité d’actions, nous proclamons la répartition des forces, nous résistons à l’individualisme ambiant, nous sommes attentives à l’autre, nous supprimons toute hiérarchie, nous adaptons les différences au périmètre d’autrui. Nous sublimons la matière par un mouvement commun. Nous sommes en réadaptation collective. Nous sommes reconstruction''.

''Nous sommes B. L .U. S. H.''

©2016 par AOFT

  • Facebook - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle